RETRAITE : 4 raisons de préférer la démission conventionnelle® aux interminables calculs pour sa retraite.

Vous êtes lucide. Vous avez parfaitement conscience de vos forces, de vos faiblesses, de vos qualités et de vos défauts. La négociation n’est pas votre atout maître même si vous excellez dans vos autres compétences. Vous avez conscience que les négociations ont un enjeu important sur votre vie, votre carrière, voire votre famille. En plus, ces dernières semaines, les débats sur la retraite n’en finissent plus et sont assez anxiogènes : Âge légal relevé à 64 ans d'ici à 2030, Durée de cotisation portée à 43 ans dès 2027, Fin progressive des régimes spéciaux Etc…

4 raisons de préférer la démission conventionnelle® aux interminables calculs pour sa retraite.

Vous êtes lucide.

Vous avez parfaitement conscience de vos forces, de vos faiblesses, de vos qualités et de vos défauts.

La négociation n’est pas votre atout maître même si vous excellez dans vos autres compétences.

Vous avez conscience que les négociations ont un enjeu important sur votre vie, votre carrière, voire votre famille.

En plus, ces dernières semaines, les débats sur la retraite n’en finissent plus et sont assez anxiogènes :

  • Âge légal relevé à 64 ans d’ici à 2030,
  • Durée de cotisation portée à 43 ans dès 2027,
  • Fin progressive des régimes spéciaux
  • Etc…

Tous ces nouveaux éléments rendent compliquée votre vision de l’avenir.

Les questions fusent de toute part :

  • Quand pourrais-je partir à la retraite ?
  • Ma retraite sera-t-elle suffisante pour mon futur ?
  • On me rallonge encore d’1 an alors que je pensais me mettre au vert, que faire ?
  • Vais-je tenir encore ?

Ces questions sont justes, d’autant qu’une pension de retraite est stable et non évolutive.

En règle générale, vous arrivez à la conclusion qu’il ne vous reste plus qu’à attendre, et prendre votre mal en patience.

Si vous approchez l’âge de la retraite, vous vous dites qu’il serait intéressant de vous orienter vers un départ volontaire à la retraite.

Pourquoi ne pas penser autrement pour une fois ? Et si vous considériez que négocier pourrait être une option intéressante ?

Voici 4 raisons que nous soumettons à votre réflexion si vous êtes dans ce cas :

1) + de flexibilité :

Négocier vous permet de choisir :

  • Votre date de départ
  • Et d’avoir plus de contrôle sur la transition vers la retraite.

En somme, vous pouvez garantir votre date de départ comme vous l’aviez programmé grâce à une négociation qui vous permet de partir différemment par le biais d’une simple rupture de contrat et avec une transaction optimisée.

2) + de moyen :

Négocier une indemnité de départ vous permet d’optimiser encore mieux votre futur que si vous attendiez le jour J : vous pouvez obtenir des indemnités bien supérieures aux indemnités retraite si vous anticipez.

Oui, si vous attendez le jour J de votre départ ou si vous vous positionnez pour un départ volontaire, vous passez à côté d’une belle négociation. 

En effet, les modalités d’une rupture vous ouvrent les portes aux allocations chômage jusqu’à votre âge de départ en retraite à taux plein. Ainsi la période de chômage, vous donnerait l’opportunité de bénéficier d’une pension sans décote et d’un nombre de point de retraite complémentaire plus élevé, sans oublier une pension supérieure à celle que vous pensiez au titre d’un départ volontaire à la retraite.  A cela s’ajoute bien entendu la meilleure transaction que vous aurez réussi à obtenir de votre employeur avant de toucher votre pension de retraite.

3) + de temps :

Ne pas attendre vous permet de disposer de plus de temps pour vous et votre futur.  

En plus, l’entreprise a souvent un grand intérêt à votre départ, sans attendre que vous atteigniez l’âge de 70 ans, car vous représentez une charge financière importante.

Par ailleurs, si votre management package (actionnariat, stock option, Ltip …) peut être perdu.e lors de votre départ, soyez rassuré.e les bonnes négociations permettent de conserver ce que vous pourriez perdre.

4) + de nouvelles opportunités :

Négociez un départ ne veut pas dire que vous n’aurez plus d’opportunité.

Vous prenez la main sur votre départ, vous négociez avec une main de fer dans un gant de velours et en même temps, vous pourrez avoir de nouvelles opportunités professionnelles ou personnelles.

Par exemple, nous savons vous aider à devenir indépendant après votre départ tout en continuant à travailler avec votre entreprise par le biais de contrats de prestation.

Au sein du cabinet, nous avons appelé cette négociation de départ, la Démission Conventionnelle®.

Concrètement ? Vous vous faites accompagner par des professionnels pour avoir le bon discours, la bonne posture et être le meilleur négociateur.

  • Nous vous donnons la meilleure stratégie à avoir dans votre contexte personnel.
  • Nous vous préparons et vous aidons dans sa mise en place.
  • Nous vous guidons pendant toute la période de négociation jusqu’à la négociation du contrat de rupture et de la transaction financière.

Cerise sur le gâteau ?    Vous gardez la main et redorez votre blason de négociateur/negociatrice

Alors notre dicton : Virez-vousⓒ et soyez heureux !

Tout ça vous parait impossible ?  Vous n’en avez jamais entendu parler ? Vous n’y croyez pas ?

Pour vous, il y a certaines choses qui se font et d’autres qui n’existent pas.

Vous avez besoin de faire des choix par vous-même et de refuser de croire à des choses que vous n’avez pas vécues personnellement.

Comment croire qu’une entreprise accepte de négocier un départ avec une indemnité conséquente alors qu’elle n’a qu’à attendre que vous partiez à la retraite ?

Pourquoi ne pas en discutez ? Qu’avez-vous à perdre ? Nous vous expliquerons comment cela fonctionne.